Artist Name
Dream Theater

(5 users)


Members
5 Male

Origin
Massachusetts, USA

Genre
Progressive Metal

Style
Metal

Mood
---

Born

1986

Active
1986 to Present...

Cutout


Current Record Label




Most Loved Tracks
5 x Dream Theater - Pull Me Under
5 x Dream Theater - Another Day
4 x Dream Theater - Take the Time
4 x Dream Theater - Pull Me Under
4 x Dream Theater - Pull Me Under


Music Video Links (YouTube)

The Looking Glass

Constant Motion

On the Backs of Angels

The Dark Eternal Night

Pull Me Under

The Enemy Inside

Another Day



Artist Biography
Available in:
Dream Theater naît de la rencontre de trois étudiants de l'une des plus célèbres école de musique des Etats-Unis : la Berklee School of Music. En septembre 1985 donc, le bassiste John Myung et le guitariste John Petrucci, tous les deux fan de Heavy Metal, tombent par hasard sur un certain Mike Portnoy, travaillant sa batterie et arborant un tee-shirt de Talas.

Le trio (sans nom à l'époque) travaille d'arrache pied et compose ses premiers morceaux. Peu de temps s'écoule avant l'enrôlement d'une connaissance de Myung et Petrucci : Kevin Moore. Il faudra patienter jusqu'en mars 1986 pour que la formation embauche un chanteur en la personne de Chris Collins. D'une pierre deux coups, puisque le groupe en profite pour se nommer : Majesty.
La même année, les cinq compères enregistrent une première démo 6 titres qui se vendra à 1000 exemplaires.
Les p'tits gars, à peine âgés d'une vingtaine d'année, débutent une série de concert qui se révèlera être un succès.
Pour la peine ils ne remettent pas les pieds à l'école mais se séparent tout de même de Chris Collin en novembre 1986.

Majesty auditionne alors moulte chanteurs durant quasiment une année. C'est Charlie Dominici qui reprendra le flambeau/micro en octobre 1987.
L'arrivée du nouveau chanteur permet au groupe d'améliorer ses textes ainsi que les parties mélodiques.
Début 1988, la démo de Majesty tombe entre les mains de Steve Sinclair, patron de Mechanic / MCA Records. Conscient de la grandeur de sa découverte, il propose rapidement un contrat au groupe de Long Island.
Majesty accepte et enregistre en 1988 When dream and today unite, le premier album du groupe.
Juste avant la diffusion du disque, la formation se renomme Dream Theater sur la proposition du père de Mike car Majesty était la propriété d'un groupe de jazz. Ce premier disque connaît un succès correct malgré une mauvaise distribution sur le vieux continent.
Dream Theater se sépare de Charlie Dominici fin 1989 et quitte par la même occasion son label.

Le groupe entame alors une année de galère, à chercher LE chanteur répondant à tous leurs critères, tout en poursuivant les concerts instrumentaux et les petits boulots pour vivre correctement. Il faudra attendre novembre 1990 pour que la chance sourie enfin au groupe. Sur un arrangement de leur manager et d'un label canadien, il rencontre James La Brie (ex-chanteur de Winter Rose) qui s'apprétait à sortir un album solo.

Dream Theater repart à la conquête des maisons de disque et se fait signer par ATCO / Warner. Sous la houlette de David Prater, le groupe enregistre Images And Words qui sort en juin 1992.
Cet album mythique fera le succès du groupe du haut de ses plus de 350 000 exemplaires vendus aux USA. La tournée qui s'en suit assoit définitivement la réputation de la formation : Dream Theater s'est fait un nom.
En avril 1993, quelque jours après leur premier passage dans l'hexagone (à La Locomotive - Paris), le groupe enregistre son Live At The Marquee, à Londres, qui sera publié en septembre de la même année.

Le groupe fait l'unanimité de par son alliance Heavy / Progressif, mais également par sa prestation technique irréprochable : John Petrucci est d'ailleurs élu meilleur guitariste de l'année pendant que Mike Portnoy acquiert la palme du meilleur batteur rock.

Après une pause bien méritée, Dream Theater publie son second album : Awake en octobre 1994. Au mois d'août de la même année, la nouvelle du départ de Kevin Moore vient ébranler la tranquillité du combo. Ce sera Derek Sherinian qui le remplacera.
En 1995, le groupe enregistre le morceau A change of seasons pour la postérité et en sorte un mini-LP.
En 1996, Dream Theater prépare l'enregistrement de son nouvel opus. Suite au décès de leur producteur - Kevin Gilbert -, la formation retarde son entrée en studio. L'hésitation quant au choix du remplaçant de Gilbert est longue et il faudra patienter jusqu'en avril 1997 pour qu'un nom tombe : ce sera Kevin Shirley. De mai à juillet, le groupe se retrouve en studio à New-York pour accoucher de Falling Into Infinity, en septembre 1997.
En 1999, Dream Theater revient avec Metropolis Part 2 : Scenes From A Memory, un disque culte de leur discographie.
Dereck est alors remplacé aux claviers par Jordan Rudess.
En 2001, le groupe publie un album live Live Metropolis, Pt. 2, enregistré le 11 septembre de la même année. Un drame n'arrivant jamais seul, le groupe fait une grosse faute en laissant la pochette du disque représentant une pomme en feu sur une vue de New-York...
Après cet incident diplomatique, Dream Theater enregistre son sixième opus : Six Degrees Of Inner Turbulence. Ce double album est publié en janvier 2002 et reçoit de très bonne critique.
Dream Theater signe Train Of Thought en 2003 puis Octavarium en 2005.
Systematic Chaos sort en 2007 suivi de Black Clouds & Silver Linings en 2010.

Le mois de septembre de cette même année sonne alors comme un coup de massue pour le groupe avec l'annonce de Mike Portnoy, batteur et membre fondateur de Dream Theater, qui décide de quitter la formation. Il rejoint alors Avenged Sevenfold sur l'enregistrement de l'album Nightmare ainsi que pendant leur tournée 2010.
Après un long casting, Dream Theater fini par recruter le batteur Mike Mangini (Steve Vai, Annihilator et James LaBrie) fin avril 2011.


Wide Thumb


Clearart


Fanart



Banner


User Comments

No comments yet..


Status
Unlocked
Last Edit by manfeed
19th Jan 2022

Socials


Streaming


External Links