Artist Name
B.A.R.F.
(0 users)



Members
4 Male

Genre
Thrash Metal

Mood
---

Style
---

Origin
---

Formed
1986

Most Loved Tracks

Music Videos

Upcoming Live Shows

Artist Biography
Depuis plus de dix ans, B.A.R.F. vocifère contre l’hypocrisie et les injustices. Rien n’a changé, peu importe, ils gueulent encore. «La situation a même empiré», remarque Marc Vaillancourt, la voix de Blasting All Rotten Fuckers. Qu’est-ce qui n’a pas changé selon B.A.R.F.? La société cherche toujours à imposer une sorte de camisole de force à ses citoyens. L’être humain demeure condamné à une épuisante course contre la montre et contrôlé par un pouvoir économico-politico-médiatique qui manipule les images et les mots pour mieux camoufler la vérité, affirment-ils toujours, en substance. Cela fait maintenant douze ans que B.A.R.F. est parti en croisade contre les «politichiens» et autres appendices d’un pouvoir qu’il considère répressif. Douze ans que le groupe riposte en crachant des mots crus sur des musiques grind ou hardcore. Le combat est peut-être inégal, mais Marc Vaillancourt, Denis Lepage (guitare, basse, etc.) et Peter Jackson (batterie) ne songent pas à baisser les bras. Peu avant Noël, la jeune étiquette montréalaise Press Play lançait d’ailleurs Catharsis, le quatrième album du trio. Du nouveau sous ce soleil noir ? Pas beaucoup. La musique de B.A.R.F. est toujours aussi sauvage. Le groupe a cependant constaté qu’il ne suffisait plus d’accélérer le rythme et de gueuler encore plus fort pour se démarquer des autres formations de musique extrême. «La limite de la rapidité a été atteinte par beaucoup de groupes, ce n’est plus ça, l’objectif», souligne Marc Vaillancourt.
Sous l’impulsion de Lepage, véritable multi-instrumentiste, B.A.R.F. s’est mis à explorer de nouvelles façons d’arranger ses pièces. Que les fans de la première heure se préparent donc à subir un petit choc: Catharsis s’ouvre sur quelques mesures de… violoncelle! J’ai même cru y entendre de la guitare acoustique et de la flûte traversière. Cela donne bien lieu à quelques introductions intéressantes (comme dans Faux espoirs), mais vlan!, au bout d’une quinzaine de secondes, les guitares affûtées reprennent droit de cité. B.A.R.F. est bien loin de s’être trahi.«L’énergie négative, on va s’en servir pour faire des albums», conclut Marc.


Fanart


Banner

Status
Unlocked - Last Edit - 28/Nov/15

Data Complete
60%

Store Links
Buy Amazon